Décryptage Moka

Ce grand grain d'Ethiopie

Le Moka est produit à l’origine en Éthiopie, grand berceau de l’arabica, mais il tient son nom de la ville de Mocha au Yemen, port historique de commerce de café. 
C’est en hauteur qu’il pousse, entre 1 500 et 2 300 mètres d’altitude, une condition qui donne aux grains une meilleure vivacité, un goût noble et subtilement sauvage. On distingue quatre principales régions productrices, chacune portant sa spécificité en fonction de l’altitude, du terrain, des conditions météorologiques.

Le moka le plus recherché est le Yrgacheffe, cultivé au sud du pays dans la province de Sidamo. Il est considéré comme l’un des meilleurs cafés du monde et représente 3% de la production. Le reste est réparti entre la province du Walläga à l'ouest, celle de Sidamo tout au sud, de Kaffa au sud-ouest (les mokas Djimmah et Limu) et celle de Harrar à l’est. Chacun de ces terroirs produit un café remarquable, suave, parfumé et équilibré.


Par ici pour savoir où trouver du bon moka près de chez vous

NB
. Moka, c'est aussi le nom d’un dessert. Créé en 1857 par le pâtissier parisien Guignard, ce gâteau à base de crème au beurre parfumée au café et de génoise tient son nom de ce fameux grain d’Ethiopie.

Partager :