De l’importance du verre d’eau

A quoi sert-il vraiment ?

« Bonjour, un café s’il-vous-plait. » Jusqu’ici, tout va bien. Le barista ou le garçon de café revient quelques minutes plus tard avec un expresso… et souvent un verre d’eau. C’est là que les choses se corsent. Trois possibilités s’offrent alors à vous : 1 - boire l’eau avant le café ; 2 - boire l’eau après le café ; 3 - ne pas boire l’eau. (Attention, un indice sur la qualité du café peut se glisser dans les explications qui suivent.)

Pour que toute dégustation se déroule dans des conditions optimales, les papilles et le palais doivent être parfaitement neutres. Boire de l’eau avant de déguster un café peut donc servir à rincer et purifier la bouche, afin de profiter au mieux de tous ses arômes. Une fois déposés sur les capteurs gustatifs, ils laissent place à ce qu’on appelle la rémanence, autrement dit l’intensité et la persistance du goût du café aussitôt après sa consommation. Boire de l’eau après dégustation revient donc à minimiser ce phénomène.

Si votre café est fraichement torréfié et préparé dans les règles de l’art, alors il sera frais, long en bouche et riche en arômes, et il serait dommage d’écourter le plaisir en s’empressant de boire de l’eau (même s'il arrive à tout le monde d’avoir soif, naturellement).
Si votre café est âpre, brûlé, âcre, trop amer… en somme pas très agréable, alors un verre d’eau post-dégustation peut limiter les déconvenues.

Partager :